Home » Les formations » Gagnez en Impact® en prise de parole en public » Prendre la parole : pourquoi c’est difficile ?

Prendre la parole : pourquoi c’est difficile ?

Un acte complexe qui répond à des impératifs exprimés généralement de la façon suivante :

  • Vendre des produits
  • Faire adhérer à des idées
  • Convaincre de la pertinence de ses paroles
  • Persuader que ces idées font sens
  • Gérer les diversités de points de vue des interlocuteurs
  • Être confronté à une diversité de cultures, d’auditeurs et d’univers

Une posture difficile pour celui qui prend la parole :

« Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d’entendre, ce que vous entendez, ce que vous comprenez… il y a dix possibilités qu’on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même… » (Bernard Werber, extrait de l’Encyclopédie relatif et absolu)

Un moment difficile quand on sait que …

Diapositive1

 

Et cela en peu de temps :

Lors d’un « échange » dans les 10 à 40 premières secondes, 90% de vos interlocuteurs vont se faire une opinion de votre personne et vous serez pratiquement jugé dans les 4 premières minutes.

Diapositive2

 

Postulats de base :

  • Tout échange (…) est communication
  • Nous voyons des choses qui n’existent pas et ne voyons pas toutes celles qui existent
  • Nous ne voyons pas les mêmes choses
  • Nous suscitons chez l’autre des comportements et des réactions conscients et inconscients
  • Le feed-back est indispensable à une communication
  • C’est à l’émetteur d’un message qu’incombe la responsabilité de se faire comprendre